TRỊNH Văn Vỹ ( 1936 – 2015 ) * Adieu mon grand frère, Adieu l’artiste

Photo: Vu Hong Nam

Nous nous sommes croisés la dernière fois à notre local de UGVR le jour où nous remercions tous les bénévoles ayant œuvré pour le succès de notre Fête du Têt par un repas convivial suivi de la projection de la vidéo du spectacle . Comme d’habitude tu n’as pas assisté au repas ( c’est si important pour toi le repas en famille le Dimanche ) mais tu étais là après pour partager avec nous cette petite fête. Tu venais d’être opéré des yeux , mais tu m’apprenais que tu vas repasser une nouvelle fois sur la table d’opération car le bilan hospitalier a détecté une autre pathologie . Quelques mois après ton épouse nous apprenait ton décès brutal après cette nouvelle opération.

Arrivé en France dans les années 1954, après la guerre française, tu étais diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Lyon. Par la suite tu as travaillé dans les services techniques à la Mairie de Villeurbanne jusqu’à ta retraite bien méritée. Tu as continué à aider tes collègues et tout particulièrement depuis le lancement des festivités « Les Invites de Villeurbanne » tous les ans en Juin . J’ai lu dans le Journal Le Progrès que tu étais responsable des décorations pour cette Fête villeurbannaise se déroulant sur plusieurs sites.

Nous nous sommes connus en 1972, quand je suis arrivé à Lyon, au sein de notre association de vietnamiens de Lyon, qui prend ensuite le nom de UGVR en 1976. Tu participais régulièrement au comité exécutif de UGVR, avec la fonction de Vice Président pendant de longues années. Plus tard quand fut créée la nouvelle association le Club Rhône Mékong, tu t’es porté volontaire au conseil d’administration du club.  Tous nos membres et amis de nos deux associations garderont un souvenir inoubliable de ton calme , ton regard malicieux , et ton sourire si communicatif.

Et surtout de ton talent d’artiste décorateur ! Pour nos fêtes, en particulier du Têt et de la Mi-Automne, c’était toi le décorateur de la salle de spectacle et de la salle de restauration, aidé par une équipe de jeunes et moins jeunes, tu apportais un air de gaité et de chaleur familiale à nos manifestations. Nos artistes locaux demandaient des déguisements pour les pièces de théâtres ( coiffes de mandarins, chaussures, paniers divers, plantes…), tu les comblais de plaisir et d’admiration avec ces objets en carton et finement peints ! Je me souviens aussi que dans les années 1975  notre fête du Têt était organisée les samedi soir avec un bal en fin de soirée, et c’était toi aussi le ‘DJ’ animateur du bal ! Tu alternais tango, valse et rock..faisant danser des générations de Viet Kieu et amis français de tout âge.

Je ne me souviens plus en quelle année et à quelle occasion un jour tu débarquais au local avec deux tableaux encadrés, deux portraits en collage papier du Président Hô Chi Minh, le père de l’ Indépendance du Viet Nam. Superbes et touchants. Une fois tu m’as raconté que le 2 Septembre 1945, jeune enfant à Ha Noi, tu étais là présent et écoutant le discours de l’Oncle Hô ( « tu n’étais pas encore né » tu me disais en souriant malicieusement ). Le Comité Exécutif t’a chaleureusement remercié, et décidé d’accrocher un tableau au mur dans la grande salle, et le deuxième est exposé sur une table dans la salle de réunion au premier étage. Quelques années plus tard, lors d’une visite de notre Ambassadeur du Viet Nam en France, il était très admiratif devant ton tableau,  nous avons décidé d’offrir le deuxième tableau au Viet Nam, ton pays natal. En même temps nous avons offert au pays un buste du Président Hô Chi Minh, œuvre d’un sculpteur français de Lyon, professeur aux Beaux Arts et  réputé pour ses diveres statues au Parc de la Tête d’Or . Cette sculpture a été offerte à notre association en 1975 , l’année de la fin de la guerre américaine . Ton œuvre est actuellement au Musée du Président Hô Chi Minh à HCM Ville , portant ton nom Trinh van Vy ( de Lyon , France ). L’autre tableau domine toujours notre salle de réunion , tu restes toujours là auprès de nous tous . Je ne sais toujours pas si tu as fait d’autres tableaux, tu étais tellement humble, discret sur tes talents. Peut être que maintenant ton épouse et ta famille nous feront découvrir d’autres chefs d’oeuvre soigneusement cachés par notre grand artiste.

Un autre lien personnel  nous liait. Je  t’ ai raconté que j’ai perdu mon père très jeun , et je devais beaucoup à mon oncle Trinh Van Tuât, qui a remplacé mon père. Mon oncle était médecin, en 1946 il rejoignait le Viet Minh dans le maquis, en 1954 partait pour s’installer à Saigon avec sa famille, et devenait professeur à la Faculté de Médecine de Saigon. Vy était étonné de mon histoire car lui même connaissait la famille Trinh Van Tuat! Le monde est si petit ! Plus tard il m’a montré un livre de sa famille avec tout l’arbre généalogique des familles Trinh originaires du village de Cu Da  ( près de Ha Noi ) et nous avons découvert que sa famille et celle de mon oncle (marié à la sœur de ma mère) sont bien de la même lignée , et nous avons trouvé que l’ancêtre commun est un grand mandarin de la famille des seigneurs Trinh qui ont dominé le Royaume du Viet Nam Nord  (de la fin du 16è siècle jusqu’au 18è siècle , avant la dynastie des Nguyen )

Le jour de tes obsèques , j’étais très touché par tes deux petites filles en pleurs, accrochées à leur grand -mère , ton épouse dévouée toute sa vie aux malades. Je leur ai dit que pour nous vietnamiens, les disparus restent toujours auprès des vivants et veillent sur nous… C’est le culte des ancêtres .

Juillet 2015

 Article et Photos: VU HONG NAM  ( Lyon )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :