Impact des marionnettes sur l’eau du Vietnam au festival de l’imaginaire

Photos: THÉÂTRE DE MARIONNETTES DU VIETNAM

Très sollicitées, même hors de Hanoi, les marionnettes sur l’eau du Vietnam vont venir à Paris, à la Villette, du 22 au 26 novembre 2017 dans le cadre du Festival de l’imaginaire[1]. Il serait intéressant de laisser percer l’âme de la rizière vietnamienne à travers des personnages, des conteurs et des génies du fleuve Rouge traversant Hanoi.

 

L’âme de la rizière vietnamienne

En effet, les marionnettes sont des poupées en bois de figuier sculptées à la main et des dragons colorés qui donnent vie aux légendes locales. Le personnage principal, est chu Teu, un paysan gros, jovial et toujours souriant. En général c’est lui qui annonce les scènes du spectacle ayant lieu dans une pièce d’eau. Les marionnettes sont manipulées, à l’aide de piquets immergés par des artistes se tenant derrière le rideau, habillés en noir avec des bottes de caoutchouc pour se mouvoir dans l’eau. Elles racontent la vie quotidienne des paysans, des travaux agricoles, les activités des femmes, leurs soucis, puis les résultats des récoltes, les jeux des enfants et parfois quelques légendes sont ajoutées au répertoire, sur fond musical folklorique. L’orchestre joue des pièces de musique folklorique du delta du nord et de l’opéra populaire chèo. Les musiciens  rythment les histoires des intervenants. Les spectateurs peuvent ainsi suivre les incroyables détails des princes ou des dragons sortant de l’eau, ou encore la danse des fées.

Historiquement, les marionnettes sur eau du Vietnam sont les héritières d’une tradition ancestrale du múa rối nước. Reconnu dès 1121 et soutenu par le roi pour sa perfection, cet art est né au nord du Vietnam où l’eau prédomine et règle les cycles de la vie des villages. Pendant de nombreux siècles, les paysans ont gardé jalousement le secret de la manipulation des poupées, qu’ils ne transmettaient qu’aux membres de leur famille. Par la suite, des troupes professionnelles ont développé cet art dans les théâtres urbains. Aujourd’hui, le théâtre de marionnettes sur l’eau de Thang Long, dont les poupées en bois laquées sont connues dans le monde entier, est l’un des rares théâtres traditionnels. Depuis 1990, il se produit régulièrement à l’étranger et figure au programme de festivals artistiques partout dans le monde.  Au Vietnam, actuellement il existe six théâtres professionnels dans les villes de Hanoi, Haiphong, Hochiminhville, Dak-Lak, Quang-Tri et quatorze troupes d’artistes semi-professionnels réparties dans les villages du delta du Fleuve Rouge.

 ***

Impact culturel

Les marionnettes sur eau du Vietnam est un divertissement populaire, issu d’une tradition ancestrale, mais aussi une expérience culturelle qui promet un magnifique dépaysement dans le cadre du 21e Festival de l’Imaginaire. Ce festival invite, depuis 1997, de grands maîtres et de jeunes créateurs pour élargir notre vision du monde dans une volonté de dialogue, d’ouverture et de décloisonnement.

C’est un spectacle unique et je me souviens avec émotion l’avoir accompagné lors de sa première sortie à l’étranger, en Italie et en Hollande en 1987 où la troupe avait reçu la médaille d’or au festival de Palerme. Les artistes d’alors avaient été très applaudis au sortir de la guerre et les spectateurs italiens émus, leur avaient apporté en cadeaux en particulier des bottes de caoutchouc. Et des boites de chocolat.

Sans titre

Remise du Prix des marionnettes s’engagent pour la paix à Mme Nguyen Dac Nhu-Mai pour Thuy-An Messagère de la Paix le 21/09/2013 à Charleville-Mézières.

.

En 2013, alors que le monde subit les effets dévastateurs d’orientations néfastes et que les peuples prennent conscience de la nécessité d’agir pour leur avenir et même leur survie, le groupe de travail des ONG de l’UNESCO «la culture de la paix» a proposé le projet Les marionnettes s’engagent pour la paix, qui a été approuvé par le Conseil Exécutif. Plusieurs ONG internationales entre autres, le Mouvement de la paix, AIEP, OMEP, l’Association pour la Promotion des Femmes Scientifiques Vietnamiennes, l’Union des Jeunes Vietnamiens de France, Graines de Paix, Ararat…ont participé à l’enrichissement de ce projet. Le festival proposé s’adressait à tous, essentiellement aux jeunes,  de toutes les régions du monde. Il a fait appel à leur capacité créatrice pour que s’expriment leurs exigences et leur volonté de paix par l’art de la marionnette. Chaque équipe de marionnettes devait choisir un thème sur la paix au sens large, utiliser la technique de son choix, en muet ou en parlant avec traduction si nécessaire. Les créations devaient être filmées pour être visionnées  par le comité d’organisation.

Le 21 septembre 2013, au festival des marionnettes à Charleville- Mézières, la remise des prix a été assurée par Michel Thouzeau et Jacques Trudeau, à 13h30 dans l’auditorium du Musée de l’Ardenne à Charleville-Mézières. Les Thieu-Nhi de l’UJVF ont remporté le premier prix avec le DVD «Thuy-An messagère de la paix »[2].  De ce fait, le Vietnam a été représenté par les Thieu-Nhi de l’UJVF à la cérémonie de remise de diplômes le 21/09/2013 à Charleville Mézières. Prix de l’originalité de la proposition.

Seuls 3/84 lauréats du concours (1er, le Vietnam, 2ème, La Côte d’Ivoire, 3ème la France) ont reçu leurs diplômes et un cadeau, en présence de Mme Maryse Flores, Maire Adjointe -Enfance, Jeunesse ; M. Dadi D. Pudumjee, président de l’Union Internationale de la Marionnette (UNIMA) ; M. Jacques Trudeau Secrétaire Général de UNIMA et président du Jury ;M. Michel Thouzeau, Président du Groupe de travail « la culture de la Paix » des ONG-UNESCO. Les membres du Jury de sélection du concours ainsi que de nombreuses personnalités de Charleville-Mézières et des visiteurs du Festival, ont assisté à la cérémonie de remise de diplômes.

 

A consulter Lien de Thuy-An, Messagère de la Paix sur : http://vimeo.com/user16438782

 

Nguyen Dac Nhu-Mai (Apfsv).


[1]En collaboration avec la Maison des Cultures du Monde et dans le cadre du 21e Festival de l’Imaginaire.

 Les places peuvent être réservées en téléphonant au 01 40 0375 75 avec le code de l’Apfsv.

[2] THIEU-NHI (UJVF) et les marionnettes d’eau vietnamiennes parlent de la paix : « THUY AN, MESSAGÈRE DE LA PAIX » (VIETNAM). Les THIEU NHI sont des enfants de la diaspora vietnamienne, nés en France et en Europe, de parents de la deuxième génération originaires du Vietnam.

Francophones, les enfants à partir de 6 ans participent à diverses manifestations artistiques et culturelles à « l’école du samedi » et aussi pour apprendre la langue et les us et coutumes du Vietnam, au Centre Culturel du Vietnam à Paris. Ils sont encadrés par leurs aînés de l’Union des Jeunes Vietnamiens de France (UJVF) regroupant des étudiants, des doctorants et des jeunes travailleurs à double culture franco-vietnamienne.

Le siège de l’UJVF est : 16 rue du Petit Musc, 75004 Paris.
Contact : banthuky@ujvf.org 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :